Partagez | 

Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours] Dim 5 Avr - 18:26
Invité
Invité
feat Anthy Himemiya
Bhakti Tungar
"De ses beaux yeux avides, elle dévore leurs âmes, se repaît de leur chair, déguste leur sang."

Présentation



Prénom Nom :  Bhakti Tungar
Surnom :  Généralement connue sous Maa, Maa'm, Maman, Mama et tout ce qui s'en rapproche. Mais, quelques rares personnes la surnomment "La Duchesse".
Né le :  29 Août
Âge Se dit proche de la trentaine. En réalité, n'est pas loin des 178 ans.
Sexe  Féminin
Sexualité On sait qu'elle fut mariée à un homme. On n'ose imaginer une sexualité pour la Mère cependant, ses plus proches amis savent. Ils connaissent sa préférence envers les femmes.


Taille : 1m59
Groupe :  Hindous
Dieu :  Bakasura
Métier : Gérante d'un orphelinat
Code secret :
Anthy Himemiya


Physique & Caractère




Ses doigts couraient sur les cordes tendues. Raides comme son dos, droit d'une contraction imperceptible. Même dans ces instants, son port de tête restait haut. Noble. La stature d'une femme de naissance privilégiée. Elle avait ces airs d'impératrice d'un autre temps, d'une époque oubliée, la maigre taille strictement cintrée dans sa longue robe rouge. Souvent, elle gardait les bras nus, peu frileuse mais, aussi habituée aux températures chaudes et humides de Poona. Elle ne possédait pas la beauté des plus grandes femmes du continent de l'Est, cependant, Bhakti détenait cette aura de sagesse et de tendresse qui lui offrait les regards. La physionomie anguleuse, créature osseuse où la chair semble peiner à se trouver une place, ses traits demeurent droits et réguliers. Il est aisé de la trouver trop maigre, rachitique, étranglée, tant de largeur qu'en hauteur, puisqu'elle est portée par sa petite taille. Néanmoins, la femme possède la chance d'une poitrine présente et de hanches relativement larges. Ainsi, si la graisse tend à manquer, on ne l'accusera jamais de faire mauvaise Mère. Les notes résonnent au sein de la pièce nue, l'archet fermement maintenu entre ses doigts longs et pointus. Puis, la voix de l'instrument se tut dans un cri étranglé. Un bref mouvement de recul, les paupières closes, par réflexe, et le ton d'une tierce personne inquiétée.

« Maa, vous êtes blessée ! »
Tintement, clignement, les prunelles d'un vert cruellement clair se posent sur les perles carmines répandues sur le bout de ses doigts, perçant la peau brunie par la coupure. Ce fut la surprise, tout d'abord, avant d'être accompagnée d'un affectueux sourire rassurant : « Ce n'est rien. » sans jeter le moindre regard sur la corde brisée du violon usé sous l'effort. Bhakti possédait une belle voix. Pas le genre de celles qui font frémir à chaque syllabe, ni que l'on désirerait entendre entonner multiples chants passionnés mais, plutôt le son des douceurs. Celui qui murmure des berceuses dans l'intimité tiède du soir ou prononce des mots tendres à l'oreille d'un amant qui soupire. L'instrument reposé précautionneusement dans son écrin, la gérante leva la main, les doigts sensiblement écartés, dans un geste distingué tandis qu'elle montrait à son interlocutrice l'étendue des dégâts.
« Je vais nettoyer ceci avant de salir quoique ce soit. » Le ton amusé, d'un rire discret, empreint de pudeur, Bhakti quitta la pièce en empruntant l'escalier de bois. Secrètement, elle porta son majeur à ses lèvres charnues. Une furtive langue vint récolter le fruit de vie. Bhakti n'avait jamais aimé les tâches.

La porte fermée dans son dos, l'oeil d'émeraude se porta vers la coiffeuse et son miroir, puis, elle s'installa délicatement sur le banc verni placé devant celui-ci. Zaya, une de ses plus anciennes employées, avait tendance à s'inquiéter pour elle, même pour les évènements les plus anodins. Ainsi, penserait-elle à cet instant précis au doigt finement entaillé de Bhakti ? Cela est fort probable. Cette dernière trouvait cette sollicitude touchante. Elle avait une forme d'admiration pour ces personnes qui se tordent les membres pour leur prochain. Tout comme ceux qui, embrasés de fougue, s'envolent vers leurs idéaux avec passion, même si cette précipitation pouvait leur être préjudiciable. En soi, Bhakti appréciait observer les fluctuations de la nature humaine dans leurs bons sens. Contemplative par essence, la femme ne s'est pourtant intéressée que très tard à ses pairs. L'ironie prône que de bonnes gens, comme Zaya, affirment, à qui le veut, que la gérante possède un cœur des plus grands. Il est vrai qu'elle était appréciée. Pour son œuvre. Pour tout ce qu'elle offrait. Pour ses sourires tendres et son oreille attentive aux souffrances d'autrui. On racontait que son calme apaisait les esprits. Une aura sereine de femme qui parait toujours bienveillante envers les plus troublés. Bhakti a toujours été cela. Cette douce main qui caresse les cheveux. La Mère. Celle vers qui on revient lorsque l'on ne sait plus où aller ou bien par simple désir de se souvenir ce que c'est. Pour beaucoup, Bhakti était le dernier rempart de chaleur. La lueur d'un passé parfois bien trop lointain.

Malgré elle, la Tungar scrutait ses traits minutieusement dans son reflet. Elle guettait les signes malheureux de cette fatalité qui lui collait à la peau. Entre ses deux yeux, trônait le bindi vermillon. Certains lui demandaient pourquoi en possédait-elle un si son mari n'était plus là. Parfois, elle répondait d'un simple rire volatile, non moqueur. A d'autres instants, elle se plaisait d'affirmer qu'elle était toujours mariée. Dans les deux cas, Bhakti ne mentait jamais.

U.C.


Pouvoir & Particularités



Il s'agit là d'une capacité récurrente au sein de la famille Tungar. Sans qu'il soit question ici de pourquoi et comment font-ils pour que tous leurs membres possèdent la bénédiction de Bakasura; c'est un fait existant et avéré, tous avec leurs tangentes et variations. Dans tout les cas, ils détiennent la capacité d'une régénération accrue et Bhakti ne fait pas exception à cette règle. Bien qu'elle garde cette capacité secrète, la femme se soigne de toute blessure, pour peu que celle-ci ne lui soit pas fatale. Plus encore, ce don permet une très grande longévité. Les Tungar ne sont pas immortels, loin de là mais, ils atteignent l'âge adulte excessivement rapidement et, par la suite, vieillissent très lentement. Ainsi, nulle cicatrice ne viendra bafouer sa jolie peau tant qu'elle reste "jeune" du point de vue de la famille, puisque le don, à la manière d'une source, se tarit avec l'âge. Néanmoins, ce pouvoir détient un prix. Il s'offre avec la faim d'autrui. Nommés "Engeance de Baksur" par les plus vieux humains solitaires et superstitieux, les Tungar se prêtent au cannibalisme. Régime qui leur confère leur impressionnante durée de vie. Par ailleurs, plus Bhakti se repaît de chair humaine, plus ses blessures sont rapidement soignées. D'un autre côté, si elle choisit de ne pas consommer de sang, les signes de son âge véritable ne tarderont pas à apparaitre. Le plus coutumier est sa vue, qui baisse, au point où elle se doit de porter de larges lunettes. Puis, viennent les premières rides, accompagnées de quelques cheveux gris. Des douleurs musculaires se font alors ressentir, bloquant progressivement ses articulations. Bientôt, elle aura l'air d'une vieille femme. Bientôt, elle ressemblera à un cadavre.
Bientôt, elle mourra.
Alors, toujours, elle veille à ne pas rater l'heure du repas.


Histoire



{Pas de ligne minimum}


Derrière l'écran



Pseudo : REPONSE
Âge : En approche des 22 ans
Sexe : Féminin
Comment avec-vous connu le forum ? REPONSE
Que pensez-vous du forum ? REPONSE
Quelle est votre disponibilité ? REPONSE
Autre chose ? OUESH REPONSE SWAGG
© Ju de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours] Dim 5 Avr - 18:55
avatar
Mes traces : 39
Arrivé ici le : 14/12/2014
J'ai actuellement : 18

✰ ✰ ✰ ✰
Groupe: Chinois
Pouvoir:
Béni par:
Voir le profil de l'utilisateur
Eita Fang
Bienvenue sur le forum, t'as prit Bakasura quoi ! OAO *applaudit*
Bonne continuation pour ta fiche c:


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours] Lun 6 Avr - 11:12
Invité
Invité
Bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours] Lun 6 Avr - 15:01
avatar
Mes traces : 62
Arrivé ici le : 05/12/2014
J'ai actuellement : 23

✰ ✰ ✰ ✰
Groupe: Grec
Pouvoir: Illusion visuelle centrée sur lui-même
Béni par: Dyonisos
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Vasilis
Haaawn, Bakasura ! Keukou

Bienvenue à toi et bonne continuation pour ta fiche... Ton personnage m'a tout l'air intéressant !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours] Mar 7 Avr - 12:11
Invité
Invité
Heey bienvenue à toi ! Bon courage pour ta fiche **
Si tu as des questions n'hésite pas!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours] Mer 8 Avr - 17:01
avatar
Mes traces : 20
Arrivé ici le : 10/12/2014
J'ai actuellement : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Eishiro Haros
Welcome :3 ! Ne viens pas me manger ;_; !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours] Dim 10 Mai - 18:34
avatar
Mes traces : 62
Arrivé ici le : 05/12/2014
J'ai actuellement : 23

✰ ✰ ✰ ✰
Groupe: Grec
Pouvoir: Illusion visuelle centrée sur lui-même
Béni par: Dyonisos
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Vasilis
Hey hey hey, ça fait un petit moment qu'on a plus de nouvelle de toi ! Le temps pour faire la fiche est normalement dépassée ! Si tu veux un délai en plus, n'hésites pas à nous faire signe... ! :3 On peut comprendre ! Dance2


Revenir en haut Aller en bas
Bhakti Tungar - De se repaître elle s'éprend, se reprend, se repentit. [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Elle est admirable cette haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hello :: Débuter :: Personnages-
Sauter vers: